Saint-Valentin : les professionnels du tourisme s'en donnent à coeur-joie !

.......................................................................................................................................................

  Publié sur le site www.tourmag.com08/02/2013 | Pierre Coronas

  Lien direct | Article archivé

 


   

les couples deviennent une cible marketing privilégiée

 

Chaque année, c'est le même cirque. Le 14 février approche et il n'y en a plus que pour les amoureux. Les émissions, les spots publicitaires et les sites Internet font la part belle aux couples en leur promettant une Saint-Valentin de rêve. Et, bien sûr, le tourisme n'échappe pas à la règle. Petite revue de ce que l'amour inspire aux marketeurs touristiques.


   

Attirer les amoureux en voyage est un véritable défi marketing pour les professionnels du tourisme - Photo-libre.fr

   


 

Il paraît que "quand on aime, on ne compte pas".

Un adage que les professionnels du marketing ont bien intégré et qu'ils s'empressent d'appliquer chaque année, le 14 février.

Le tourisme n'échappant, bien évidemment, pas à la règle.

A l'approche de la Saint-Valentin, alors que toutes les personnes en couple s'activent fébrilement afin de faire plaisir à l'élu de leur cœur, le secteur se frotte les mains.

Certains voient en l'échéance, l'occasion rêvée de lancer des offres spéciales pour les amoureux.

 

[...]


Restons dans les solutions d'hébergement, mais, en passant cette fois au côté sensuel du couple. Appelés « Love Hotels » ou encore « Day Use Hotels », certains établissements louent des chambres à l'heure pour les amoureux légitimes ou non qui souhaitent se retrouver pour une courte durée.

Le concept a été lancé au Japon et s'est peu à peu développé dans le reste du monde. Aujourd'hui, le Brésil en a quasiment fait sa spécialité. Les adresses se modernisent et offrent une discrétion absolue à sa clientèle.

Plusieurs ont récemment ouvert en France. Et un site spécialisé, www.dayuse-hotels.com, a été lancé. Sa baseline spécifie qu'il regroupe "une sélection de 400 hôtels en journée pour travailler, se reposer, un rendez-vous coquin..."

En fait, surtout pour un rendez-vous coquin. Souvent entre adultes consentants... mais adultères !


[...]